Contre la mauvaise conscience : les compensations carbone

Publié le par Loussaille

        Pour tous les Français de New York (et d'ailleurs) qui sont bien obligés de prendre l'avion pour retourner en France faire un coucou à leur famille de temps en temps, et qui savent bien qu'un billet aller-retour Paris-New York est aussi polluant qu'une année entière de trajet boulot-domicile en 4x4, il existe une solution pour lutter contre la mauvaise conscience écologique et pour diminuer l'impact du vol sur la planète et son atmosphère. Ca s'appelle la compensation carbone, ou "carbon offset" en anglais.

        Les carbon offsets sont des activités destinées à réduire le CO2 produit, de façon à contrebalancer le CO2 relargué dans l'atmosphère par votre vol transatlantique, et ainsi à baisser votre empreinte écologique de pollueur aérien. Des fonds de compensation écologique ou Green offset funds, vendent des compensations à des particuliers ou à des entreprises. Ces mêmes fonds financent des projets soutenant la reforestation des zones tropicales ou le développement des énergies renouvelables. En achetant un carbon offset, on donne de l'argent à un groupe qui travaille à la réduction de la production de CO2. Le bénéfice : même si vous polluez (et pas qu'en prenant l'avion), la réduction de gaz à effet de serre pour laquelle vous avez payé, peut quasiement annuler les effets négatifs de vos actions. C'est bien pour la conscience... Et ça marche mieux que d'acheter des indulgences pour contrebalancer nos péchers et entrer au paradis.

        Ces compensations ne sont pas destinées uniquement aux entreprises qui veulent se faire de la pub en reverdissant leur image. Des associations achètent des carbon offsets pour s'assurer que les événements qu'ils organisent ont une empreinte écologique nulle. Des groupes de musiques en achètent également pour s'assurer que la production de gaz à effet de serre résultant de leurs tournées soit contrebalancée par une réduction de production de CO2 équivalente. Et les particuliers peuvent s'y mettre aussi. Les organisations qui vendent ces carbon offsets calculent combien ils vous en coûtent pour neutraliser une production de CO2 donnée. Et c'est pas si cher qu'on croit. Ainsi, d'après l'organisation Carbon Fund (www.carbonfund.org), il ne vous en coûte que 19,49 $ pour compenser la production de gaz à effet de serre et la formation de nuages en altitude d'un trajet aller-retour JFK-CDG, c'est à dire New York-Paris (hééééé oui, les avions produisent aussi de la vapeur d'eau, qui forme des nuages, qui empêchent la chaleur de s'échapper de l'atmosphère par radiation, qui en rajoutent une couche dans l'effet de serre et le réchauffement de la planète). C'est peanuts ! Surtout si le reste du temps vous travaillez à réduire votre impact écologique, ce qui se traduit le plus souvent par un comportement plus économique et donc moins de sous dépensés.

        Ce genre d'organisation a le vent en poupe en ce moment puisque Carbon Fund, un des organismes les plus importants en la matière, a multiplié par 20 son volume d'affaire depuis l'année dernière. A lui seul, Carbon Fund compense pour la prduction de plus de 150 000 tonnes de dioxyde de carbone. Qui peut en dire autant ?

        Pour en savoir plus sur les organismes qui vendent des compensations carbone, allez visiter www.green-e.org qui certifie les programmes de développement des énergies renouvelables et travaille sur un label concernant la vente de carbon offset, ou www.ecobusinesslinks.com qui propose une liste détaillée de ces organismes.

Publié dans Soigner la planète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 09/04/2008 11:47

Ben alors, y'a plus rien depuis 2007?C'est trop dommage, j'allais mettre en lien ce blog sur le mien tellement il me plait... mais s'il n'existe plus...Ou bien a t il demenage?Merci de me repondre a: helenemarienoel@yahoo.frHelene